Premiers échanges

Classé dans : Blog | 0

Comment nous comprendre ? Comment partager ? Si ce n’est en parlant et en sachant écrire un peu cette si belle langue khmère.

Parler le cambodgien, c’est ouvrir la porte à un sourire qu’on n’attendait pas.

C’est adoucir la dureté des relations qu’impose la pauvreté face aux touristes occidentaux que nous sommes.

C’est aussi aller chercher la curiosité, créer la surprise !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.