Les temples dans la région d’Angkor

Classé dans : Blog | 1

Sur les murs de ces sanctuaires perdus, les lianes décrivent l’autre partie de moi-même jusque dans mes gènes.

Sous la végétation, les fragments du Ramayâna et du Mahâbhârata se déchiffrent progressivement et donnent toute la profondeur à la culture khmère.

Prendre du temps pour contempler les gracieuses Apsaras qui ont réussi à traverser les siècles et dont la beauté nous renvoie au meilleur de nous-même.

Ta Prohm,

Il est 5h du soir, les rayons du soleil glissent sur les colonnettes et s’achèvent dans les ruines finement sculptées recouvertes de lichen.  Les oiseaux tropicaux clôturent cette journée par une symphonie étourdissante. Moment de pur poésie.

  1. prieur

    j’adore tes photos entremêlant les arbres et les temples.
    La photos n°3 (entre autre) est superbe !!!!!!!!!!
    çà te donnera sans aucun doute de nombreux sujet de peinture!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    aymeric

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.