La fabrication des galettes de riz

Classé dans : Blog | 0
La province de Battambang est souvent appelée le « bol de riz du Cambodge ». Ainsi, une grande partie de sa production agricole sert à faire du papier de riz (utilisé pour les rouleaux de printemps) et des nouilles de riz. Les photos mises dans cet article montre confection de papier de riz dans un village du nord de Battambang.

La pâte de riz est étalée sur un tissu tendu au-dessus d’une casserole d’eau chaude, qui est elle-même disposée sur un foyer alimenté par de la sciure. Elle couvre la galette pendant un court instant avec un couvercle avant de pouvoir la récupérer

La pâte de riz est obtenue par trempage pendant de très nombreuses heures de riz cru dans de l’eau, puis filtration de l’ensemble à travers un tissu avec plusieurs rinçages successifs du riz restant, puis ajout d’un peu de riz trempé à l’eau de riz (obtenue par filtration) pour en faire une pâte.

Pendant que la 1ère personne confectionne les galettes de riz, une seconde actionne le tourniquet pour récupérer celles qui, une fois prêtes, ont été disposées sur les rondins en fibres végétales (enfilés dans les bras du tourniquet.

Les galettes de riz sont disposées sur des claies végétales, à raison de 70 par claie. Elles sont ensuite mises à sécher au soleil.

Le papier de riz, conservé sous forme de galettes séchées (qu’il faut réhydrater avant utilisation), est utilisé notamment dans la confection de rouleaux de printemps.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.